Vous n'êtes pas encore inscrit au service newsletter ?

S'inscrire

Se connecter

Mot de passe oublié? Réinitialiser!

×

AB 2000 Site d'analyse

Le blog d'Alain Boublil

Les dernières publications

France : les taux d'intérêt restent au plus bas

Le taux des OAT à 10 ans s’établissait le 14 novembre à -0,02%. Durant tout l’été, il avait varié entre -0,30% et -0,05%. Depuis le début du mois de novembre, il oscille autour de 0%. L’inflation est elle aussi stable à 1%. L’Etat profite de cette situation inédite à un double titre : il s’endette gratuitement et il rembourse ses dettes plus facilement. Jusqu’à l’été, la plupart des économistes s’attendaient à une remontée des taux. Cette éventualité était avancée par les pouvoirs publics pour inquiéter et faire passer des mesures impopulaires ...

Continuer la lecture

L'Allemagne, 30 ans après (suite)

Dans quelques jours sera célébré le trentième anniversaire de la chute du mur de Berlin, le 9 novembre 1989. Le régime est-allemand était déjà fragilisé par les manifestations se tenaient chaque semaine à Leipzig. Pendant l’été, l’Autriche avait ouvert sa frontière pour permettre à ceux qui le souhaitaient de rejoindre l’Allemagne de l’Ouest. Le spectacle de la prospérité de leurs voisins qu’ils observaient chaque soir à la télévision était révélateur, plus que n’importe quel discours politique, de l’échec du communisme. La chute de ce symbole ...

Continuer la lecture

La France et le chômage

Les publications d’une légère diminution du nombre de demandeurs d’emplois au troisième trimestre revenu de 3,49 millions à 3,36 millions et de la première estimation de la croissance sur la même période, soit +0,3% comme pour les deux trimestres précédents, n’ont pas surpris mais ont  été accompagné de commentaires bien complaisants. Ces chiffres sont cohérents avec la stagnation de la consommation des ménages et de la production industrielle observée au mois de septembre. Les entreprises continuent d’investir en profitant des taux d’int ...

Continuer la lecture

La fin de l'inflation : une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

La persistance d’un très faible taux d’inflation inquiète. C’est paradoxal puisque pendant des décennies les gouvernements se sont fixé comme objectif la stabilité des prix et que les banques centrales ont eu pour mission d’agir pour y parvenir. On avait encore, en Europe, en mémoire les conséquences de la crise allemande des années 20 qui n’avait pas été étrangère à la montée du nazisme. Aujourd’hui, on se trouve dans la situation opposée. Les banques centrales ont interprété leurs mandats en sens inverse de ce qui ...

Continuer la lecture

Une vie avec la gauche

Une vie avec la gaucheLe prochain livre d’Alain Boublil, « Une vie avec la gauche » paraîtra le 1er mars aux éditions de l’Archipel.

Il y raconte son parcours qui débute à la fin de l’année 1973 quand, à peine diplômé de la faculté des Sciences et de Sciences Po, il est repéré par Jacques Attali. Il rejoint alors l’équipe d’économistes du candidat socialiste en vue de l’élection présidentielle de 1974. A 26 ans, le voilà participant à l’élaboration du programme de François Mitterrand dont il sera proche jusqu’à sa mort. A lui de démontrer que la droite n’a pas le monopole de la compétence en économie.

A l’Elysée dès mai1981, chargé notamment de l’industrie, puis, en 1988, au ministère des finances, il est au cœur des choix économiques et industriels et l’interlocuteur privilégié des grands patrons français et étrangers : Jack Welch, Jean et Antoine Riboud, Francis Bouygues, Jean Luc Lagardère, Bernard Arnault et François Pinault, entre beaucoup d’autres. Témoin crucial de deux décennies de réflexions et de gestion socialiste, il raconte l’échec de la renégociation du Programme commun, les victoires de 1981 et 1988, les grands projets de François Mitterrand et les nationalisations, la dé-bureaucratisation de l’économie, la cohabitation de 1986 puis la lente dégringolade de la gauche à partir de 1993 que tentera d’enrayer Lionel Jospin. Il observe la naissance de la mondialisation et explique les difficultés que les entreprises françaises ont eu à s’y adapter.

Il dresse enfin un portrait de la grande famille socialiste de Michel Rocard et Pierre Bérégovoy à François Hollande. Une famille aujourd’hui divisée sur laquelle il porte un regard riche d’enseignements dans la perspective de l’élection présidentielle et bien au-delà.  

 

To proceed to the English version of the site, two options:

- Click on the icon at the top right corner to access the English version of the site presentation, the articles already published in their English version and the other articles, of the home page or the archives, in their original French version.
- Click on the icon next to an article to display its translation